Vous êtes ici : Accueil du site  > Cultures
Cultures Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer

À l’occasion des Journées Scientifiques « Les théories de la diversité culturelle et de la mondialisation », qui se sont tenues les 3 et 4 mai à Beyrouth à l’Université Saint-Joseph à l’instigation du réseau Diversité des expressions culturelles et artistiques, et mondialisations (DCAM), une concertation sur l’avenir du réseau a eu lieu.

Conformément aux nouvelles orientations de l’AUF qui passe d’une logique de programmes à une logique de projets, le principe du passage de l’organisation de la communauté scientifique en structures réseaux à son implication dans des « domaines de recherche » répondant à des problématiques scientifiques sur la base de thématiques prioritaires, a été arrêté. Ce changement n’abolit pas à proprement parler les réseaux mais tend à en généraliser le principe en favorisant leur plasticité et leur efficacité par la pratique des croisements disciplinaires autour de projets de recherche et de formation.

Concrètement, cela signifie que l’Agence ne financera plus des structures, les différents réseaux avec leur comité et leurs actions de recherche spécifiques, mais des projets à vocation interdisciplinaire et à dimension régionale suscités et recueillis par des comités « ad hoc » dans le cadre des thématiques et des champs de recherches qu’ils auront préalablement définis.

C’est ainsi que se sont déjà constitués trois domaines de recherche : Littératures au Sud, Langues pour le développement et Didactiques des langues : supports, dispositifs, approches, politiques, auquel il convient d’ajouter désormais le domaine de recherche Cultures qui prend la suite du réseau DCAM en élargissant sa perspective. Au-delà du principe décidé à Beyrouth, une réunion de fondation du domaine de recherche Cultures aura lieu à Paris à l’automne, à laquelle seront conviés des représentants d’autres réseaux de chercheurs (État de droit saisi par la philosophie, Genre, Droit et citoyenneté, par exemple) qui ont vocation à y participer, comme la preuve en a été faite dans les interventions et les débats qui ont eu lieu aux Journées Scientifiques de Beyrouth au cours desquelles plus d’une fois l’accent été mis sur les dimensions juridiques, politiques et éthiques de la diversité culturelle.

Le site du réseau DCAM fonctionnera jusqu’à la reconfiguration des sites de contenus scientifiques dans le cadre du portail Savoirs en partage.

Ceux qui sont déjà inscrits dans le réseau Diversité des expressions culturelles et artistiques, et mondialisations font partie ipso facto du domaine de recherche Cultures.

Ceux dont ce n’est pas le cas et qui souhaitent en être partie prenante sont invités à s’engager dans le domaine de recherche Cultures en utilisant le répertoire des chercheurs.

Patrick Vauday
Coordonnateur Diversité des expressions culturelles et mondialisations

pixel_transparent