Vous êtes ici : Accueil du site  > Littératures au Sud
Littératures au Sud Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer

Les chercheurs et enseignants-chercheurs sur les littératures au Sud ont créé les 29 et 30 juin 2009 un Collectif de chercheurs francophones sur les littératures au Sud qui réunit les chercheurs des réseaux Critique de la littérature de l’Afrique subsaharienne et de l’océan Indien (CRITAOI) et Littératures d’enfance (LDE), ainsi qu’un grand nombre d’experts sur les littératures provenant d’autres réseaux.

Suite à la déclaration sur la langue française faite par le dernier sommet (Québec 2008), les littératures francophones du Sud peuvent être considérées à la fois comme l’expression et comme le moteur de la diversité culturelle et linguistique dans le développement. Ainsi, on entend par « littératures francophones » celles qui sont écrites en français, le patrimoine qu’ont en partage les pays qui se rencontrent lors des sommets de la Francophonie et plus généralement toutes les cultures qui s’expriment dans cette langue.

Le domaine de recherche souligne l’importance de la recherche en littérature, victime d’une double mise à l’écart. Souvent considérées comme inutiles et sans débouchés, les études littéraires souffrent d’un déficit d’image qui entraîne la dégradation des départements de français dans la plupart des pays, la chute de leurs effectifs et même leur fermeture progressive. Cette situation aboutit à l’isolement des étudiants et des chercheurs qui choisissent de s’orienter dans cette voie. Au manque de documentation et aux difficultés qu’ils rencontrent pour trouver l’encadrement scientifique nécessaire, s’ajoute la répartition inégale des moyens entre les disciplines scientifiques, administratives ou de gestion, et les études linguistiques, littéraires et culturelles. Dans les universités du Sud, des Caraïbes, d’Afrique, du Maghreb et de l’océan Indien, cette disparité diminue les motivations des chercheurs dans le domaine des études littéraires et contribue à étouffer la recherche.

Face à cette situation, le domaine de recherche réaffirme la nécessité de la littérature comme un des enjeux de la formation de l’individu, de l’éducation et du développement. Non seulement elle a « un rôle aigu et précieux » à jouer dans la mondialisation en cours, celui d’une « mise en relation » qui nous permet de dire qu’elle est « un réel apprentissage du monde » (E. Glissant) mais elle débouche aussi sur des formations utiles dans les nouveaux métiers de la culture, de l’édition et des médias.

Au moment où d’aucuns affirment l’inutilité des études littéraires, où l’on assiste à une désaffection constante des étudiants dans nos facultés de lettres et dans les équipes de recherche, le projet du domaine de recherche Littératures au Sud vise à redorer le blason de l’enseignement des études littéraires. Ce n’est pas à tort qu’on a parlé autrefois des « Humanités », c’est-à-dire des disciplines qui rendent plus humains. Cette approche plus humaine des lettres s’enrichit de nombreuses expériences, car l’enseignement des littératures et la recherche dont elles font l’objet s’inscrivent dans un échange permanent d’expériences des écrivains et des cultures.

C’est le dialogue des hommes à travers l’espace et le temps, dont la langue française est l’un des vecteurs majeurs, qui permet l’éclosion d’un message.

Objectifs

Le domaine de recherche Littératures au Sud se donne pour objectifs :
- de promouvoir et développer la recherche en français à l’échelle intra-régionale et inter-régionale sur les littératures, en priorité dans les universités du Sud ;
- de susciter et d’encadrer la recherche sur ces littératures, de soutenir les formations à la recherche dans les universités, de créer des liens avec des équipes de recherche, des filières ou départements universitaires de français ;
- de créer une dynamique scientifique entre les chercheurs du domaine.

Thèmes prioritaires

Ce domaine de recherche s’articule autour de quatre problématiques principales afin de tenir compte de l’évolution récente des lectures du champ littéraire francophone et de réévaluer le concept même de littérarité, y compris dans sa dimension politique, dans le contexte des « Suds » :

- Nouvelles directions de la recherche en littérature
- Bases de données littéraires et textuelles (CRITAOI, LIMAG, LITAF…)
- Sauvegarde, valorisation et exploitation du manuscrit francophone
- Littératures d’enfance et de jeunesse

pixel_transparent